TUTO : pose d’un carrelage mosaïque à coller

Zoom sur la mosaïque

La mosaïque à coller se présente sous deux formats selon la surface à enjoliver. Soit en revêtement intégral sous forme de plaques sur filet afin de couvrir une surface rapidement et simplement (ex: douche à l’Italienne). Soit par petites touches décoratives lorsque la surface à embellir est localisée (ex: crédence de cuisine). Son atout majeur réside dans sa personnalisation infinie : sous forme de patchwork, en incrustation murale ou sous forme de frises, la mosaïque transforme un plan de travail ou un petit coin W.C. en un clin d’œil !

Chez monrevêtement.fr, nos carrelages mosaïques ANTÉVIA Matériaux® laissent libre cours à votre inspiration de rénovation !

Pour une pose aisée, la mosaïque à coller se présente donc par plaques sur trame de nylon. Les fragments colorés, communément appelés tesselles, sont donc pré-collés sur cette trame de nylon et se découpent facilement aux ciseaux pour créer des frises sans gaspiller du revêtement.

Le matériel pour une pose sans filet !

Même si la pose de la mosaïque à coller ne nécessite que peu de connaissances et de matériels, elle s’apparente cependant à celle de la pose d’un carrelage mural classique. La technique requiert un savoir-faire et une organisation méthodologique.

En premier lieu, il convient de réunir le matériel nécessaire. Peut-être possédez-vous d’ailleurs certains des outils dans votre mallette ! Dans tous les cas, afin de réaliser une pose sans défauts, réunissez donc :

  • Les indispensables plaques de mosaïque !
  • De la colle à mosaïque
  • Un cutter
  • Un mètre
  • Un niveau à bulle
  • Du coulis de ciment
  • Un maillet
  • Des croisillons (optionnel)
  • Une taloche
  • Une éponge
  • Une spatule crantée
  • Un seau

Comment poser un carrelage mosaïque à coller ?

Préparation du support
Pour commencer, comme dans beaucoup de situations, préparons le terrain !
Au préalable, les murs doivent être apprêtés : les défauts sont traités au primaire d’accrochage afin d’obtenir une surface plane et propre. Le mortier colle à mosaïque en sera d’autant plus efficace.
Astuce : dans le cas d’un projet de douche à l’Italienne, un kit d’imperméabilisation (système de protection à l’eau sous carrelage avant la pose) et des joints et/ou colle époxy (résistant à l’humidité) sont à prévoir.

Le calepinage
Concrètement, cette étape permet de calculer le nombre de carreaux ou plaques de mosaïque nécessaires pour la surface à traiter.
Action ! La pose peut démarrer ! Commencez par repérer un axe de pose en fixant un tasseau à l’aide d’un niveau : il deviendra le guide officiel de la pose !
Préparez ensuite le mortier colle en mélangeant soigneusement la poudre et l’eau selon les indications indiquées par le fabricant.
Astuce : pour les petites surfaces, il existe un mélange prêt à l’emploi de colle sous forme de pâte.
Progressivement, appliquez la colle sur votre surface au-dessus du tasseau à l’aide du côté lisse de la spatule. Avec le côté cranté, réalisez des stries dans la colle.
Astuce : pour éviter l’erreur du débutant, n’appliquez pas la colle sur tout le mur, auquel cas, elle sécherait trop tôt !
Puis, posez votre mosaïque délicatement selon l’axe établi dès le départ, toujours du bas vers le haut. Afin que la mosaïque adhère parfaitement à son lit de colle, tout en délicatesse (attention, la mosaïque est fragile), donnez des petits coups de maillet.
Recommencez ainsi l’opération jusqu’à la finalité décorative souhaitée.
Astuce : les carreaux de mosaïque étant assemblés sur des trames en filet, elle se coupe très simplement à l’aide de ciseaux !
Pour finir, nettoyez le surplus de mortier colle avec une éponge imbibée d’eau et laissez sécher au moins 24 heures.

Le jointoiement
On ne réalise donc pas les joints immédiatement après la pose. Le jointoiement est toutefois l’étape indispensable pour stabiliser et renforcer votre ouvrage. Dans un but esthétique, choisissez la couleur qui se fondra naturellement avec votre mosaïque. Que ce soit sous forme de mortier joint ou de pâte prête à l’emploi, appliquez uniformément, à l’aide d’une taloche, le mélange sur la mosaïque en remplissant l’ensemble des joints.
Astuce : le surplus se retire aisément, alors pas de petites économies, un jointoiement réussi garantit un rendu soigné !

Passez l’éponge !
Surtout pas sur votre création ! Avec une éponge d’eau imbibée d’eau claire, nettoyez l’ensemble de votre mosaïque enfin posée afin de retirer le surplus de mortier joint. Frottez délicatement si nécessaire et un génie apparaîtra : VOUS !

LES TENDANCES

Venez découvrir

NOS COLLECTIONS

Venez découvrir